BUILDING PARTNERS
BUILDING PARTNERS

Se passer de l’estimation immobilière à Asnières-sur-Seine : quels sont les éventuels risques ?

Partager sur :

Dans tout processus de vente d'un bien immobilier, l'estimation occupe une place prépondérante. Même facultative, elle permet de déterminer la valeur réelle du bien sur le marché et d'orienter les décisions des parties impliquées. On va découvrir ensemble quels sont les risques potentiels liés à l'absence d'estimation immobilière.

Les risques de surévaluation ou de sous-évaluation du bien

Le principal risque lié à l'absence d'estimation immobilière à Asnières-sur-Seine est la possibilité de surévaluer ou de sous-évaluer le bien. Une surévaluation peut entraîner une mise en vente prolongée, le bien ne trouvant pas preneur au prix demandé.

Les propriétaires peuvent alors être obligés de réduire progressivement le prix, ce qui peut susciter des doutes chez les acheteurs potentiels quant à la qualité ou à la valeur réelle du bien.

À l'inverse, une sous-évaluation peut provoquer une vente rapide mais au détriment du vendeur, qui pourrait perdre une somme substantielle qu'il aurait pu obtenir avec une évaluation correcte du marché.

Le manque de crédibilité auprès des acheteurs et des agents immobiliers

Se passer d'une estimation immobilière peut également nuire à la crédibilité du vendeur auprès des acheteurs et des agents immobiliers.

Ces derniers se fient souvent aux estimations pour évaluer la justesse du prix d'un bien. Sans une estimation professionnelle, les acheteurs peuvent se montrer méfiants et hésiter à s'engager, craignant de payer un prix injustifié. De même, les agents immobiliers peuvent être réticents à promouvoir un bien dont la valeur n'a pas été objectivement déterminée, ce qui peut réduire la visibilité et l'attractivité du bien sur le marché.

Les difficultés lors des négociations

L'absence d'une estimation immobilière peut compliquer les négociations entre le vendeur et l'acheteur. Une estimation professionnelle fournit une base objective sur laquelle les parties peuvent se fonder pour discuter du prix.

Sans cette base, les négociations peuvent devenir plus subjectives et conflictuelles, chaque partie ayant des attentes potentiellement irréalistes ou mal informées. Cela peut prolonger les discussions et retarder la conclusion de la vente, voire faire échouer la transaction.