BUILDING PARTNERS
BUILDING PARTNERS

Achat de parking, tour d’horizon sur les règles d’or avant d’investir

Partager sur :

Récemment, les investisseurs soucieux de réaliser un bon placement et peu risqués, investir dans le parking s’avère rentable en raison de ses caractéristiques. Charges réduites, souplesse des règles de location… c’est un investissement parfait afin de diversifier son patrimoine.
 

Cibler les quartiers centraux en priorité


Tout comme dans le commerce, l’emplacement reste le facteur clé. La place de parking ne déroge pas à la règle. Effectivement, c’est lui qui va conditionner la réussite de l’opération en question, à la seule condition de ne pas surpayer le bien. Avant de se lancer, il est plus judicieux de procéder à une enquête sur place. Quelles sont les concurrences sur place ? Existe-t-il des programmes en cours, neufs ou encore des projets parkings publics ? Pour cela, rien de mieux qu’une visite à la mairie et/ou des échanges avec les commerçants. Il est préférable, au demeurant, de rester en terrain connu, en d’autres termes, celui de sa résidence secondaire ou principale.

 

Achat de parking, qu’en est-il du financement ?


L’investissement locatif en place de parking présente un rendement considérable. Il existe un grand nombre de moyens de se financer, entre autres, le crédit à la consommation ou encore un crédit immobilier. Généralement, pour l’achat de parking, les établissements bancaires sont généreux. Toutefois, la forme du crédit dépend du montant à emprunter. Pour un projet ayant un coût inférieur à 25 000 euros, un investisseur peut avoir recours à un prêt immobilier avec une durée qui peut s’étendre jusqu’à 20 ans, voire plus. L’intérêt réside surtout dans le fait que ce dernier peut jouir du taux voué aux crédits à l’habitat en vue d’obtenir un rendement significatif.